Affection chronique qui peut être mortelle, le diabète touche 220 millions de personnes dans le monde, 3,4 millions de diabétiques sont morts en 2004 dont près de 20% dans les pays industrialisés. Cette maladie doit son apparition à une incapacité de l'organisme de réguler l'absorbtion du glucose qui s'emmagasine dans le sang provoquant ainsi une hyperglycémie qui entraine de graves troubles .
Diabète Alimentation
Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

Maladie grave, chronique et qui peut être mortelle, le diabète est en constante augmentation dans nos pays industrialisés. En 2004, sur un total de 220 millions de diabétiques dans le monde, 3,4 millions d'entre eux sont décédés, dont presque 20% issus de pays industrialisés. On estime que le nombre total des morts dues au diabète va être multiplié par 2 d'ici 2030. Le diabète provient soit d'une déficience du pancréas qui ne produit pas suffisamment d’insuline, soit de l’organisme qui n’utilise pas correctement l’insuline produit. Sachant que l’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. S'ensuit une hyperglycémie, avec le glucose emmagasiné dans le sang et qui est ensuite envoyé dans les urines, entrainant de graves troubles physiologiques, qui touchent notamment les vaisseaux sanguins, les nerfs, les yeux et bien sur les reins. Il faut savoir que l'on distingue plusieurs types de diabètes séparés en 2 classes: tout d'abord, les diabètes primaires, les plus courants, comprenant le diabète de type 1, celui de type 2 et le gestationnel ( voir les fiches qui leur sont consacrées pour le détail ). Ensuite, les diabètes secondaires, bien moins courants, le plus souvent résultant d'un maladie comme des maladies du pancréas ou du foie. Les effets du diabète sur l'organisme sont extrêmement importants, incidemment, ils augmentent les risques d'AVC, de maladies cardio-vasculaires, d'infarctus, artérites, ils provoquent aussi en ce qui concerne les reins,la maladie de Berger ou néphropathie, et pour les yeux un important risque de cécité.

Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

© 2011 Freeseo & A-Design | Mentions légales | Nous Contacter

Le diabète est une affection chronique qui de plus est incurable. Il faut donc respecter le traitement afin de restaurer le taux normal de la glycémie. Selon le type de diabète, la médication sera différente. Ainsi pour un diabète de type 1, on prescrira des injections d'insuline. Pour un diabète de type 2, on aura le choix entre 3 remèdes en comprimés dont chacun aura une action différente ou même parfois comme pour le type 1, des injections d'insuline. Quand au diabète gestationnel, il est le plus souvent traité par un régime adapté, ce qui suffit dans la plupart des cas à restaurer le taux normal de glycémie. Il est important pour les malades atteints de diabète de contrôler leur glycémie. Pour ce faire il disposent d'un appareil appelé autopiqueur qui extrait une goutte de sang et l'analysent avec le lecteur de glycémie qui affiche le taux. Les diabétiques doivent avoir un régime alimentaire spécifique afin de maitriser au mieux la glycémie. Il est généralement conçu par un nutritionniste et cherche de cette façon à contrôler à la fois le nombre et le type de glucides absorbés, à augmenter l'alimentation en fibres qui ont un effet ralentisseur sur les glucides, favoriser le bon gras ou HDL. ce régime doit aussi être spécifiquement adapté aux efforts et exercices physiques effectués par le diabétique. A noter, à ce sujet, que l'activité physique est particulièrement conseillé car elle permet de faire descendre la glycémie, faire baisser la tension, renforcer le coeur, mais également, avec la production d'endorphines, d'être un excellent antistress. Pour en savoir plus sur les différents diabètes, les médications et régimes, et toutes les spécificités de cette maladie, n'hésitez pas à consulter les fiches en rapport de notre dossier.