En choisissant une alimentation anti-âge adaptée, on aide le corps à se maintenir dans une forme optimale en lui fournissant les éléments en vitamines, sels minéraux, protéines ou encore calcium qui peuvent lui faire défaut. Quels sont les bases de cette alimentation anti-âge? c'est ce que nous allons développer ici.
Alimentation anti-âge Bien vieillir
Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

Le processus de vieillissement est bien entendu inéluctable, mais on peut le retarder et pallier les effets négatifs tels que l'ostéoporose, l'athérosclérose, ou autres cancers. Comment y arriver? Déjà en passant par une alimentation équilibrée.Pour commencer il faut savoir qu'avec l'age, le corps fabrique moins d'omega 3 dont le rôle est de protéger les artères. De même naturellement ou parfois à cause de la prise de certains remèdes, la sensation de spoif diminue risquant à terme de provoquer une déshydratation plus ou moins permanente, entrainant des problèmes plus ou moins graves, tels que peau sèche ou constipation, mais aussi calculs ou cystite. Avec l'avancée en age on constate que les produits laitiers sont moins consommés, augmentant l'ostéoporose ainsi que les risques de fractures. Dans la même ligne on s'aperçoit que les folates, ou vitamine B9, présents notamment dans certains fromages fermentés, qui jouent un rôle primordial dans le système immunitaire, le système nerveux, ainsi que dans la cicatrisation, sont en diminution. Il va donc falloir adapter la nutrition de façon à contrer ces carences et renforcer le métabolisme. C'est ce que nous allons aborder dans ce dossier.

Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

© 2011 Freeseo & A-Design | Mentions légales | Nous Contacter

La progression de l'age doit donc être en adéquation avec une alimentation équilibrée et adaptée. Le corps ne se comporte pas de la même façon selon l'age. Certaines fonctions faiblissent, certains signaux physiques s'estompent, c'est la raison pour laquelle il est important de contrebalancer ces effets de manière artificielle grâce à une alimentation anti-âge qui va permettre à notre corps de bien vieillir. Encore une fois nous parlons bien d'équilibre alimentataire, et non de régime ou de médication. Il va s'agir de se nourrir en privilégiant des produits généralement délaissés ou ignorés, notamment les laitages, ainsiu que certains fruits et légumes, mais aussi la viande rouge qui a tendance à disparaitre des assiettes avec l'age, souvent pour les difficultés à la macher, mais entrainant une carence en fer qu'il faut corriger. Il faudra également surveiller l'hydratation et par suite logique la prise de sel. A ce sujet si la sensibilité du corps diffère avec l'âge, point n'est utile tout de même, sauf indication médicale particulière, de manger sans sel. On ne peut aborder le sujet de l'alimentation anti-âge sans aborder celui du cholesterol! En vieillissant il est naturel que son taux augmente dans le sang, et il faut éviter de penser que les problèmes d'accidents vasculaires y sont liés. De récents travaux ont prouvé que ceux-ci étatient bien dus à l'age et pas au cholesterol. Ceci posé, il reste néanmoins vrai que "bon cholesterol" ou HDL est un réél atout protecteur. C'est donc la raison pour laquelle il n'est pas utile sauf avis médical d'avoir une alimentation pauvre en cholesterol.Sachant de plus que cela entraine une inappétance et des carences tant en protéines, qu'en fer et en calcium, chose que justement la mise en place d'une alimentation anti-âge a pour but d'éviter. Nous allons donc dans la suite de notre dossier développer tous les aliments séléctionnés pour leur qualité, leurs bienfaits et l'intéret qu'il peuvent apporter à notre métabolisme.