Lorsqu'on parle contraception de nos jours, la majorité des femmes répondent "pilule". certes le contaceptif oral à ses lettres de noblesse depuis un certains temps, cependant il existe d'autres moyens de contraception, plus ou moins ignorés par la majorité. Faisons un peu le tour de ces autres moyens ...
contraception
Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

Stérilet Hormonal

Des deux grands types de stérilets existants, le stérilet hormonal est le plus récent. Comme son homologue, il a un double effet contraceptif. En diffusant des hormones progestatives il réduit l'épaisseur de la muqueuse utérine ce qui empêche la nidation, d'autre part il interdit aux spermatozoïdes l'entrée du col de l'utérus en épaississant les sécrétion dudit col.

Stérilet au cuivre

Un des 2 types de stérilets existants. Le plus ancien et le plus connu, le stérilet au cuivre ou encore Dispositif Intra Utérin au cuivre, c'est aussi celui qu'on nomme le stérilet classique. C'est ce que l'on peut appeler un stérilet mécanique, son action contraceptive étant active grâce d'une part aux ions de cuivre et d'autre part à la simple présence du corps étranger que représente le Diu.

Bien évidemment le moyen de contraception le plus connu de la majorité est le contraceptif oral, soit la pilule. En second lieu vient le préservatif, qui est plus vu comme une protection contre les maladies sexuellement transmissibles que comme un moyen d'éviter de tomber enceinte. Peu de femmes connaissent l'implant hormonal qui n'est utilisé dans notre pays que depuis 2001. Encore moins sont au courant du patch, du stérilet, du diaphragme ou encore de l'anneau vaginal encore plus récent puisque ne datant que de 2004. Ceci est d'autant plus étrange que beaucoup de femmes intérrogées avouent connaitre la "pilule du lendemain", ce que l'on nomme la contraception d'urgence ... La sexualité n'étant plus tabou de nos jours, la contraception est mise en place chez les jeunes filles en moyenne entre 15 et 19 ans. Il est intéressant de noter que la majorité des jeunes femmes utilisent une contraception lors de leurs premiers rappports et nombre d'entre elles avouent utiliser une double protection, pilule et préservatif. Nous allons vous faire part des différentes méthodes et leurs particularismes ...

Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

© 2011 Freeseo & A-Design | Mentions légales | Nous Contacter

Au niveau des chiffres, bien évidemment, la très grande majorité des femmes utilisent le contraceptif oral, la méthode étant fiable et simple à utiliser. Les progrès de la science depuis plus de 40 ans maintenant permettent à toute femme de trouver la pilule ayant le dosage et les molécules lui convenant le mieux. Il est bien évidemment possible de changer de dosage et de pilule en cas de gêne quelle qu'elle soit. Il faut ajouter que la mode actuelle est à la pilule à prise continue. En ce qui concerne les autres moyens de contraception, s'ils sont peu connus, ils sont également peu employés, ce qui est dommage pour certains, particulièremet efficaces et pratique à la fois. On pense par exemple au tout nouvel anneau contraceptif qui delivre durant 3 semaines des oestrogènes contraceptives tout comme une pilule. Il se glisse, tel un tampon dans le vagin. A noter que malgré l'utilisation généralisée des contraceptifs on déplore plus de 200 000 ivg chaque année.