Moins connu que la pilule, le stérilet ou Dispositif Intra-Utérin, DIU en abrégé, est le deuxième moyen de contraception utilisé dans notre pays. Particulièrement efficace, il est inséré très facilement et rapidement dans l'utérus par le gynécologue. Sa forme est en T et il mesure 3,5 cm.
Stérilet Contraception
Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

Stérilet Hormonal

Des deux grands types de stérilets existants, le stérilet hormonal est le plus récent. Comme son homologue, il a un double effet contraceptif. En diffusant des hormones progestatives il réduit l'épaisseur de la muqueuse utérine ce qui empêche la nidation, d'autre part il interdit aux spermatozoïdes l'entrée du col de l'utérus en épaississant les sécrétion dudit col.

Stérilet au cuivre

Un des 2 types de stérilets existants. Le plus ancien et le plus connu, le stérilet au cuivre ou encore Dispositif Intra Utérin au cuivre, c'est aussi celui qu'on nomme le stérilet classique. C'est ce que l'on peut appeler un stérilet mécanique, son action contraceptive étant active grâce d'une part aux ions de cuivre et d'autre part à la simple présence du corps étranger que représente le Diu.

Bien plus simple d'utilisation que la pilule, le Dispositif Intra-Utérin ou DIU, plus connu sous le nom de stérilet, n'est que le 2ème moyen de contraception en france. Petit dispositif de 3,5 centimètre en forme de T, il est introduit dans l'utérus par le gynécologue en moins de 5 minutes. Il ne faut pas plus de temps pour l'enlever le jour voulu. A noter que contrairement à ce que pourrait faire penser son nom, il ne rend absolument pas stérile comme peuvent le croire certains. On peut distinguer 2 genres de stérilets: ceux au cuivre, dont l'action de diffusion des ions de cuivre dans l'utérus à un effet spermicide et de contragestion, empéchant l'ovule de se coller sur la paroi de l'utérus. Le deuxième type de DIU est le stérilet hormonal, qui émet des hormones progestatives ayant deux effets distincts: il empêche les spermatozoïdes d'atteindre le col de l'utérus et il empêche la nidation en diminuant l'épaisseur de la muqueuse utérine ou endomètre. Contrairement à l'idée reçue, quasiment toutes les femmes peuvent se faire poser un stérilet, en dehors de quelques contre-indications que nous allons voir.

Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

© 2011 Freeseo & A-Design | Mentions légales | Nous Contacter

Un gros intéret du stérilet c'est qu'il peut être mis en place pour une longue durée tout en gardant un totale éfficacité. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il est tout à fait possible de poser un DIU à une femme nullipares . L'idée reçues selon laquelle la pose de stérilet rendrait les femmes stériles est entièrement fausse. Tout comme la pilule, cette méthode de contraception est complètement réversible. En ce qui concerne les stérilets hormonaux, aussi appelés SIU pour Système Intra Utérin, bien que de la même forme en T que les DIU au cuivre, ils disposent d'un réservoir contenant le progestatif qui est progressivement libéré. Ce progestatif est du lévonorgestrel, le seul modèle homologué existant à ce jour est le Mirena. Un de ses intérets supplémentaires est qu'il diminue fortement le volume des règles, voire même à les faire disparaitre parfois, à l'inverse de celui au cuivre qui a pour effet généralement de l'augmenter. C'est la raison pour laquelle on utilise quelques fois le stérilet hormonal afin de traiter les règles abondantes. A noter que le stérilet est bien évidemment remboursé par la CPAM. Les contre-indications pour la pose d'un DIU sont essentiellement des antécédants de pathologies vaginales, utérines, anciennes, récentes ou en cours.Les MST évidemment, une possible allergie au cuivre, ou encore, une suspection de grossesse. Pour le SIU hormonal, il est contre-indiqué aux femmes ayant des antécédents de thromboses veineuses profondes, des problèmes hépatiques ou présentant un cancer du sein, qu'il soit actuel ou en rémission depuis moins de 5 années. Il n'en reste pas moins que le stérilet bien qu'étant en sous-utilisation par les femmes en France reste un excellent moyen de contraception, d'une grande efficacité et particulièrement pratique.