Troisième molaire placée tout en arrière de chaque côté de nos mâchoires, les dents de sagesse commencent à pousser vers la fin de l'adolescence. Il arrive qu'elles posent problème et ne puissent pousser correctement, que ce soit par un manque de place ou une mauvaise implantation. Il faudra donc envisager de les extraire, soit chez le dentiste, soit parfois dans une clinique sous anesthésie générale.
Dents de sagesse Dentaire
Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

Les dents de sagesse poussent le plus souvent entre 16 et 18 ans. Elles sont notre troisième molaire et se situent le plus en arrière de part et d'autre de nos mâchoires supérieures et inférieures. Il est possible qu'elles puissent remplir leur rôle de mastication si elles sortent complètement, mais il est courant qu'elles restent incluses et nécessitent une extraction. Cette dernière peut aussi être indiquée dans le cas d'une mauvaise implantation qui les feraient pousser en travers et abimer les dents voisines, ou dans le cas de poussée partielle pouvant mener à une infection, carie, ou maladie gingivale. Il est bon de savoir qu'il est plus simple d'extraire les dents de sagesse au plus tôt avant que les racines soient entièrement constituées.

Bien vieillir | Contraception | Grossesse | Medecine douce | Minceur | Sexualite | Alimentation | Dentaire | Bebe | Sommeil | Anti-tabac | Medicaments | Anti-stress |

© 2011 Freeseo & A-Design | Mentions légales | Nous Contacter

Vers 16 à 18 ans généralement on observe la poussée des dents de sagesse. La dénomination de dents de sagesse serait due à la poussée plus tardive de ces dents, à un âge ou l'on aurait acquis une sagesse bien plus importante que lors de la poussée des autres dents ... réflexion qui pourrait être sujette à controverse. Dans la mesure où les dents de sagesse ont une érection correcte, elles ont pour rôle de mastiquer les aliments du fait qu'elles représentent la 3ième molaire située à l'extrémité gauche et droite de nos 2 mâchoires. La réalité malheureusement nous montre que l'éruption est rarement possible. La cause peut en être à un manque de place caractérisé ou à un axe de poussée incorrect. On distingue la dent enclavée lorsqu'elle vient buter sur le collet de la dent adjacente et se trouve bloquée. Une dent incluse, elle, est une dent complètement couverte par la gencive. Toutes ces complications poussent souvent à devoir extraire les dents de sagesse. Cette extraction peut, selon les cas être effectuée par un chirurgien dentiste ou par un stomatologue, sous anesthésie locale ou générale. Plus le sujet opéré est jeune, plus l'opération est simple, les racines n'ayant pas terminé de pousser.